Présentation

L’équipe médicale, en collaboration avec les personnels soignants et administratifs concourent à la prise en charge des patients atteints de pathologies cancéreuses et hématologiques tout au long du parcours de soins.

Ils dispensent les traitements médicaux de chimiothérapie, hormonothérapie,  immunothérapie et thérapies ciblées.

Les prises en charge sont décidées en réunion de concertation pluridisciplinaire, conformément au plan cancer. 

Plus d’informations sur le site de l’InCa et le réseau OncoAURA.

Etage & accès

Bâtiment TEMPO
Rez-de-chaussée

Horaires du secrétariat

Du lundi au vendredi de 8h à 17h
Accueil téléphonique : de 9h à 17h

Chef de service

Dr. Hubert ORFEUVRE

Cadre de l'unité

Céline HENAFF

Le service est composé d’une unité de jour de 24 places et d’une unité d’hospitalisation conventionnelle composée de 14 lits.

L’équipe pluridisciplinaire intervient dans l’ensemble des unités de jour et d’hospitalisation d’oncologie-hématologie

Les soins de supports sont définis comme l’ensemble des soins et soutiens apportés aux patients, tout au long de son parcours de soins. Ils sont proposés en complément des traitements spécifiques éventuellement mis en place.

Les soins de support proposent une approche globale de la personne et visent à assurer la meilleure qualité de vie possible pour les personnes malades, sur le plan physique, psychologique et social. Ils font partie intégrante de la prise en charge et ne sont ni secondaires, ni optionnels.

Le médecin ou l’équipe soignante oriente le patient vers les soins de support correspondants à ses besoins ou attentes, lors de la consultation médicale ou paramédicale :

  • Education thérapeutique du patient : L’éducation thérapeutique permet d’acquérir des compétences utiles pour devenir acteur de sa santé en s’impliquant dans la prise en charge de sa maladie.
  • Toucher empathique : Elle a pour objectif de favoriser la communication bienveillante par une approche psychocorporelle.
  • Technique d’Activation de la Conscience : minorer au maximum l’inconfort éprouvé par les personnes en souffrance du fait de leur pathologie
  • Aromathérapie : utilisation d’huiles essentielles fortement concentrées pour aider à réduire le stress et l’anxiété en procurant une sensation de calme et de bien-être.
  • Socio-esthétique : proposition de conseils en lien avec les effets secondaires des traitements, massages détentes…, les soins sont dispensés en externe ou durant les séances de traitement
  • Activité physique adaptée : une éducatrice en activité physique adaptée assure une prise en charge des patients volontaires en individuel ou en groupe pour le maintien ou la reprise d’une activité physique

Par ailleurs, tous les patients ont la possibilité de rencontrer une assistante sociale, un diététicien et une psychologue pour les accompagner.

Praticiens

Découvrez les praticiens de cette spécialité

Spécialités associées

Découvrez également les spécialités associées
Centre de coordination en cancérologie (3C)

Le Centre de Coordination en Cancérologie (3C), situé au sein du CH de Bourg-en-Bresse, créé suite au décret du 22 février 2005 du 1er Plan Cancer a un rôle d’appui et d’accompagnement des établissements du territoire, notamment concernant la qualité et l’organisation des dispositifs issus des plans cancer.

En savoir plus
Radiothérapie

La radiothérapie est un traitement local qui utilise les rayons pour détruire les cellules cancéreuses présentes dans l’organisme.

En savoir plus
Partager ce contenu
Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on print
Imprimer

Pass sanitaire

Conformément à la loi, pour accéder à l’établissement pour une visite ou une consultation, merci de présenter votre pass sanitaire aux agents d’accueil. Cela peut être : 

  • Un certificat de vaccination, à la condition de disposer d’un schéma vaccinal complet et du délai nécessaire après l’injection finale
  • La preuve d’un test négatif de moins de 24h
  • Le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois.