Les archives historiques des hôpitaux de Bourg-en-Bresse sont conservées aux Archives Municipales. Les archives de 1301 à 1789 sont classées et inventoriées ; elles retracent ainsi 5 siècles de vie hospitalière.

Origines hospitalières à Bourg-en-Bresse

- Hospice " St Jean le Criard" situé actuel boulevard de Mâcon est mentionné dès 1250.
- L'hôpital Saint-Antoine fondé au XIIe siècle
- La Maladière fondée en 1429 situé vers l'actuel Pont de Lyon
- La Maladière St Roch en 1472, situé dans le quartier St Roch

Les 1ères institutions

1652 : L'hôpital Sainte-Marie établit place de l'Hôtel de Ville avant d'être transféré en 1790 boulevard de Brou (Hôtel-Dieu).
1750 : La Charité implantée initialement rue du Dr Ebrard avant d'être déplacée Faubourg de Mâcon (actuelle Faculté)

Une maternité de pointe à Bourg-en-Bresse

1905 : Ouverture d’une nouvelle maternité Boulevard de Brou (actuelle Collègue de Brou). Le Dr Emile Pélicand et sa femme Marie-Léonie y créent une consultation pour nourrisson, en 1910.
1938 : Ouverture d’une maternité à la pointe de la modernité : la Maternité Départementale Emile Pélicand. La maternité sera ensuite rattachée au CH de Bourg-en-Bresse en 1962

Un nouveau centre hospitalier sur le site de Fleyriat

1967 : Le 1er bâtiment construit sur le site de Fleyriat est l'école d'infirmière toujours en service.
1979 : Déménagements de certains services de l'Hôtel Dieu dans le nouveau Centre Hospitalier de Fleyriat, route de Paris, capacité 350 lits.
1984: Transfert de la maternité sur le site de l’hôpital Fleyriat.

Fin XXe

Fin XXe

Réorientation d'activités spécifiques de l'Hôtel-Dieu

Réorientation d'activités spécifiques de l'Hôtel-Dieu Après des travaux de rénovation, l'Hôtel-Dieu accueille :
3 unités fonctionnelles de soins de suite et réadaptation,
3 unités fonctionnelles de long séjour pour personnes âgées dépendantes
Au total 176 lits.
L'Hôtel-Dieu dispose depuis 1790 d'une Apothicairerie ayant fonctionné jusqu'en 1947. Ce joyeux patrimonial peut se visiter peut se visiter par l'intermédiaire de l'office du tourisme .

2006

2006

Un pôle dédié à la femme et l'enfant

Naissance du Pôle Mère Enfant

2016

2016

Un ambitieux programme de réhabilitation de Fleyriat

Le centre hospitalier de Bourg-en-Bresse connaît d’importants travaux de modernisation. Ces travaux, dit de réhabilitation, sont nécessaires pour améliorer l’accueil et la prise en charge des patients sur le territoire. Ils sont également indispensables pour apporter aux professionnels hospitaliers un cadre de travail moderne et agréable.

2018

2018

Recherche clinique

Afin que la population de l'Ain puisse bénéficier de prises en charge de dernière génération, le CH de Bourg-en-Bresse développe une Unité de Recherche Clinique .

2020

2020

Chirurgie ambulatoire : prise en charge prépondérante

L’unité de chirurgie ambulatoire (UCA) a intégré définitivement ses nouveaux locaux au 1er étage du bâtiment principal, au même niveau que le Bloc opératoire.

2021

2021

Des plateaux techniques de pointe

- Plateau d’imagerie rénové avec installation d’un IRM 3 Tesla dans le cadre d’un partenariat au sein du GCS Imagerie Médicale de l’Ain.
- Mise en service d’un nouveau plateau de biologie

2022

2022

Nouveau bâtiment dédié au SSR.

Soutenus par l’Agence Régionale de Santé (ARS), l’Association ORSAC et le Centre Hospitalier de Bourg-en-Bresse (CHB) ont construit un bâtiment sur le site de Fleyriat pour l’installation d’un Pôle de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR).
Dans une logique de continuité et de complémentarité des prises en charge en SSR, cet ensemble immobilier améliore l’offre de soins dans les différentes spécialités (gériatrie, neurologie, cardio-vasculaire, locomoteur) et modes d’hospitalisation (complète ou à la journée).
Ainsi les 3 unités fonctionnelles de soins de suite et réadaptation de l'Hôtel-Dieu ont intégré le site afin d'être au plus proche des plateaux technique de l'hôpital.

Partager ce contenu
Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on print
Imprimer

Histoire du CHB

Ici le masque reste obligatoire.

Vous entrez dans un établissement de santé, la Direction et les professionnels vous remercient du respect des consignes et des gestes barrières.