Actualités
Votre avis nous intéresse !

Renseignez votre adresse email dès votre admission pour nous aider à progresser !

1

Imagerie Médicale Diagnostique et Interventionnelle

la nouvelle irm
la nouvelle irm

 

La demande d'examen en I.R.M ne cesse d'augmenter partout en France qui est en sous équipement de ce point de vue.

L'exploration par l'I.R.M. n'utilise pas de rayonnement ionisant et sa technologie ne cesse de s'améliorer tout en restant dans l'innocuité, ceci nous conduit à penser que les indications s'élargiront encore dans les prochaines années ; à condition que les compétences pour piloter la construction des images et pour les interprêter soient au rendez-vous avec la part publique du système de santé (c'est cette adéquation que réalise le CHB en mettant au service du bassin sanitaire de Bourg une I.R.M. de haut niveau qualitatif avec une forte potentialité d'explorations nouvelles ).

L'équipe I.R.M. s'est élargie à 6 manipulateurs au lieu de 5. Tous ont suivi les formations spécifiques et sont entrés dans la perspective incontournable de la formation continue au regard des possibilités de la machine, de son niveau de complexité et de la potentialité d'évolution des techniques d'exploration.

Même les horaires d'accueil des patients se sont élargies d'une heure par jour (8h-17h). De plus, l'obtention des images est beaucoup plus rapide avec la nouvelle machine, ce qui raccourcit le temps des examens.

Aujourd'hui, nous pensons pouvoir répondre à 4500 demandes pour 2007, voire un peu plus pour les années suivantes.

Outre sa vitesse, la nouvelle machine réalise un bon qualitatif en plusieurs points liés à sa puissance (1.5 Tesla) et aux avancées technologiques, notament en informatique.

Les images obtenues gagnent en contraste, définition, résolution et finesse.

De nouvelles techniques sont aujourd'hui mises au service du patient telles que :

  • l' angiographie I.R.M. : non invasive, ne nécessitant pas la mise en place d'une sonde intra-vasculaire (donc moins de risques)

  • la biligraphie I.R.M. : analyse de l''ensemble des voies biliaires y compris intrahépatiques

  • l'exploration en neurologie des tissus cérébraux avec les techniques de diffusion-perfusion ce qui permet l'analyse des accidents vasculaires cérébraux notament en phase aigüe avec plus ou moins thrombolyse

  • l'exploration du rachis dans sa totalité et en un temps

  • l'exploration plus performante du foie, du pelvis, des os, de la sphère O.R.L. ainsi que l'ensemble des tissus nerveux

  • un meilleur suivi des cancers, des maladies chroniques neurologiques, …

La performance de la machine participe à la qualité et à la sécurité des traitements interventionnels pratiqués par des médecins radiologues (grace à la précision des bilans préthérapeutiques, exemple l'embolisation de fibrome utérin ou destruction tumorale par radiofréquence).

La nouvelle I.R.M. élargie le champ des possibles en matière thérapeutique et de diagnostic, il faut cependant souligner que le bon technologique en 8 années est énorme et que l'exploitation des possibilité techniques est liée à la motivation des acteurs à investir leur capacités intellectuelles pour s'approprier un outil complexe dans sa technologie comme dans ses principes physiques de base.

Sans cette fine compréhension des phénomènes électromagnétiques fondamentaux, il est impossible de piloter une telle technique, de construire les image les plus pertinentes au regard du problème de santé posé par la personne accueillie, au regard de la recherche du diagnostic.

L'efficience de l'outil est plus directement et plus complètement liée aux dynamiques motivationnelles qui engagent la cognition des personnes au travail.

Bourg s'est doté d'un bel outil dont profiteront les habitants de la région d'autant que les compétences, comme les motivations médicales, paramédicales et techniques sont au rendez-vous dans le temps présent.

Retour haut de page