Actualités

Face à l’évolution de l'épidémie COVID-19, la priorité du Centre hospitalier est de protéger les personnes hospitalisées et les résidents accueillis à Fleyriat, à l'Hôtel Dieu et à la Résidence Emile Pélicand. Vous trouverez ci-dessous les informations et recommandations nationales, ainsi que les consignes particulières s'appliquant dans nos établissements.

11e Journée Régional Qualité et Sécurité en Santé

Le Centre hospitalier de Bourg-en-Bresse a été retenu pour présenter 4 réflexions lors des 11e Journée Régional Qualité et Sécurité en Santé le 19 novembre 2020.

Palmarès 2020 des Hôpitaux & Cliniques : 2 places pour le CH de Bourg-en-Bresse

Cette année, le Centre hospitalier de Bourg-en-Bresse apparaît deux fois dans le classement établi par l'hebdomadaire Le Point.

Soyez acteurs de l’amélioration de la qualité des soins.

La Haute Autorité de Santé a mis au moins un dispositif national de questionnaire de satisfaction e-Satis. Les patients peuvent ainsi faire part de leur expérience d’hospitalisation et de leur niveau de satisfaction pour participer à l’amélioration de la qualité des soins.

Vaccination contre la grippe

Cet hiver, les épidémies Grippe et Covid-19 seront présentes. Mettons toutes les chances de notre côté, protégeons-nous !

Dalles lumineuses

Le Service de Radiothérapie du Centre Hospitalier de Bourg-en-Bresse s’est doté de dalles lumineuses permettant d’égayer le passage des patients lors des séances.

< 1 2 3 4 5 6 >

La simulation du traitement

Appareil de simulation

Pour réaliser ce traitement dans son ensemble, de nombreuses étapes sont nécessaires et indispensables. La première étape est la simulation réalisée avec les manipulatrices et le médecin. Cette étape consiste à vous positionner dans les conditions semblables à celles du traitement, dans une salle où se situe un appareil de radiodiagnostic spécialisé, appelé simulateur. Avec cet appareil, la région du corps à traiter et les régions de voisinage qu'il faut protéger seront déterminées. Il est important de garder jusqu'à la première séance de traitement, le marquage au feutre réalisé sur votre peau et qui délimite la zone à traiter.

Parfois ce traçage ne se fait pas sur la peau mais sur les moyens de contention appelés masques qui sont utilisés dans certaines localisations (tête et cou) pour vous éviter de bouger et vous permettre de garder toujours la même position. Cette étape est effectuée par une manipulatrice sous la responsabilité et le contrôle du médecin qui vous a pris en charge.

Appareil de simulation - Radiothérapie
cliquez pour agrandir l'image Appareil de simulation

Scanner de dosimétrie

Il peut être nécessaire selon la localisation, afin d'encore mieux délimiter la zone à traiter, de recourir à un scanner qui nous permettra d'obtenir des images en 3 dimensions fort utiles dans certaines irradiations. Vous serez ainsi accompagné par votre médecin radiothérapeute et un membre de l'équipe de physique (physicien ou technicien). Cette étape de simulation est primordiale pour la bonne conduite des soins. Sa durée varie entre 30 minutes et une heure.

L'étude dosimétrique avec les physiciens et le technicien de physique est l'étape de physique qui consiste à analyser les données acquises pendant la simulation à l'aide de puissants ordinateurs. A partir des données anatomiques venant du simulateur et/ou du scanner, le médecin va dessiner sur les images la zone à irradier et définir les organes sains de voisinage qu'il faut protéger ou qu'il faut irradier le moins possible.

Ensuite, le physicien responsable de la dosimétrie (ou le technicien de physique) va étudier avec le médecin radiothérapeute la balistique du traitement (c'est-à-dire la façon dont il faut vous traiter). Ils devront trouver un compromis entre délivrer le maximum de doses à la maladie et le minimum de doses ailleurs. Ils recherchent pour cela les techniques d'irradiation (le nombre de faisceaux, le type d'énergie, les dimensions des champs d'irradiation...) qui permettent de délivrer la dose de rayons prescrite par le médecin tout en épargnant les organes sains. Une fois ces paramètres définis, l'ordinateur calcule la répartition du rayonnement dans les champs d'irradiation et fournit le temps de traitement.

Enfin, le médecin radiothérapeute valide la technique la mieux adaptée au traitement.

Scanner dosimétrie
cliquez pour agrandir l'image Scanner dosimétrie
Retour haut de page