Actualités
Votre avis nous intéresse !

Renseignez votre adresse email dès votre admission pour nous aider à progresser !

1

Désignation de tiers

Personne à prévenir

C’est la personne que le service contactera en priorité, en cas de besoin. Elle peut être différente de la personne de confiance et sa désignation se fait lors de votre accueil.

Personne de confiance

cf. article L. 1111-6 du code de la santé publique

Pendant votre séjour, vous pouvez désigner, par écrit, une personne de votre entourage (famille, proche, médecin traitant...) en qui vous avez toute confiance, pour vous accompagner tout au long des soins et des décisions à prendre. Elle pourra, si vous le souhaitez, assister aux entretiens médicaux afin de participer aux prises de décision vous concernant.

Cette personne, que l’établissement considérera comme votre « personne de confiance », sera consultée dans le cas où vous ne seriez pas en mesure de vous exprimer ou de recevoir l’information nécessaire, et pourra témoigner de votre volonté.

La désignation d’une « personne de confiance » n’est pas une obligation et doit être le fruit d’une décision mûrement réfléchie, sans précipitation. Elle se fait par écrit en remplissant le formulaire qui vous est proposé par le service et peut être annulée ou modifiée à tout moment. La désignation n’est valable que pour la durée de l’hospitalisation en cours, sauf si vous souhaitez qu’elle se prolonge au-delà.

Directives anticipées

cf. article L. 1111-11 du code de la santé publique

Toute personne majeure peut, si elle le souhaite, à tout moment, rédiger des directives anticipées, pour le cas où, en fin de vie, elle serait hors d’état d’exprimer sa volonté. Ces directives indiquent ses souhaits concernant les explorations, traitements et soins qui pourraient lui être prodigués en fin de vie (dont, par exemple, les conditions de limitation ou d’arrêt de traitements actifs). Elles seront consultées préalablement à la décision médicale et leur contenu prévaut sur tout autre avis non médical.

Renouvelables tous les trois ans, elle peuvent être, dans l’intervalle, annulées ou modifiées, à tout moment par la personne qui les a rédigées.

Si vous souhaitez que vos directives soient prises en compte, sachez les rendre accessibles au médecin qui vous prendra en charge au sein de l’établissement : confiez-les lui ou signalez leur existence et indiquez les coordonnées de la personne à laquelle vous les avez confiées.

Documents en téléchargement

Pour en savoir plus

cf. Loi Leonetti du 22 avril 2005

Retour haut de page